PAROLE DE MANAGER #4 – Rémunération du manager

Dans ce nouveau podcast “Parole De Manager” je réponds à la question : Combien gagne un manager d’artistes et peut-il en vivre ?

Podcast “Parole de manager” #4

 

Chers lecteurs, dans ce nouveau podcast je réponds  à la question : “Quelle est la rémunération du manager d’artistes et peut-il en vivre?”

Pourquoi ce format podcast ?

Eh bien je pense aux plus pressés d’entre vous qui n’ont pas forcément le temps de lire ou de regarder des vidéos.

Vous pourrez grâce aux podcasts “Parole de manager” écouter les réponses que j’apporte aux principales questions que vous vous posez en tant que manager conscient dans vos déplacements en voiture, métro, train, footing, etc. ou pendant vos tâches routinières  Je pense vraiment qu’écouter des podcasts pendant nos déplacements est un moyen  efficace pour gagner du temps dans notre vie de tous les jours.

Comment faire ?

Pour écouter le podcast en live, lancez tout simplement le lecteur en appuyant sur “play”

Recommandé dans ce podcast :

Qu’est ce qu’un manager d’artistes et quel  est son rôle dans le carrière d’un artiste ?

Cliquez ici pour lire l’article

Cliquez ici pour voir a vidéo

Je vous invite à lire cet article partagé plus de 2000 fois !

Tout ce qui tue nos artistes : qui, quoi, comment ?

En deux décennies de métier de manager d’artistes, tous mes confrères de l’industrie musicale s’accordent à le dire, nous n’avons jamais autant ramé que ces dernières années!

Testez vos compétences de manager !

Téléchargez gratuitement mon “Guide d’évaluation de compétences et motivation manager”

Transcription texte du podcast :

Bonjour les managers conscients et bienvenue dans ce nouveau podcast du blog guylaineclery.com (dédié au management d’artistes). Je suis Guylaine Cléry et dans ce nouvel épisode de « Parole de manager » je vais répondre à une question qui m’a été posée par Marcy H de Madagascar et Jean Christophe de Dijon qui me demandent : Combien est rémunéré un manager et peut-il en vivre ?

En général un manager qui fait de la gestion de carrière gagne un pourcentage sur le chiffre d’affaires de l’artiste, contrairement à l’agent artistique qui lui ne gagne que sur le placement de l’artiste.

La rémunération de l’agent est de 10% du cachet de l’artiste, alors que légalement la rémunération du manager varie de 10 à 15% sur tout ce que fait l’artiste (aussi bien ses droits d’auteur, ses ventes d’album, ses droits à l’image, ses shows… tout !)

Il existe des exceptions où le manager peut gagner plus que ce pourcentage réglementaire mais elles sont rares donc concentrons-nous sur la norme.

Si tu ne sais pas vraiment ce qu’englobe la gestion de carrière je t’invite à regarder ma vidéo « qu’est-ce qu’un manager d’artiste ? ».

Alors vous allez me dire super mais qu’est ce qui va déterminer le pourcentage de la rémunération du manager ? Eh bien ça va dépendre d’une part l’étendue de ton travail et de la qualité de ton travail.

Ça va  dépendre aussi à quel moment tu interviens dans la carrière de l’artiste : un artiste qui démarre trouvera plus logique que tu sois impliqué sur l’ensemble de son CA vu qu’il y a tout à faire et à mettre en place alors qu’un artiste qui a déjà un nom et une carrière aura l’impression de perdre une part d’un gâteau auquel tu n’as pas contribué, et c’est normal. L’idéal est définir la valeur ajoutée du manager sur le travail déjà effectué pour partir sur une rémunération juste et adaptée.

Je tiens à préciser que cette notion de gestion de carrière n’est pas encore intégrée culturellement partout.

Tu me faisais d’ailleurs la remarque Marcy que chez toi à Madagascar ce n’est pas une évidence et le travail du manager n’est pas vraiment reconnu.

Je te rassure dans le milieu Antillais et en Afrique c’est la même chose et quand j’ai commencé on ne m’attendait pas avec le tapis rouge ! Dans l’esprit des artistes c’était je te rémunère selon le « plan » que tu m’apportes lol.

Or on ne peut rien construire de solide sur cette base et pour un manager ça devient vite compliqué d’avoir tout à prouver et à justifier. Et puis c’est une perte d’énergie !

Disons-le c’est petit comme état d’esprit et parfois démotivant pour le manager qui peut vite s’essouffler.

En fait il faut raisonner comme un cher d’entreprise : un chef d’entreprise est rémunéré sur le CA généré par ses commerciaux dans sa société même s’il n’est pas directement impliqué dans le travail de ses commerciaux. Il gère une globalité un fonctionnement général pour que tout soit cohérent dans son entreprise dans la répartition des tâches et des moyens mis en œuvre. Il doit avant tout être un visionnaire, un bon stratège et un bon gestionnaire. Maintenant si c’est un bon commercial c’est encore mieux c’est du bonus !

Eh bien c’est exactement  pareil pour le manager!

Le conseil que je vous donne pour trouver un bon équilibre c’est de se mettre d’accord sur des bases de rémunération qui peuvent évoluer au fil du temps selon l’expérience et la réalité de cette collaboration. Comme ça si tu fais un travail de qualité qui porte ses fruits eh bien ton rôle devient en quelque incontournable…

Par exemple si votre artiste a déjà un catalogue de droits d’auteur vous n’allez pas forcément être rémunéré dessus mais si vous lui permettez d’avoir un bon deal sur ses futures œuvres musicales il est normal que vous soyez commissionné dessus (exemple vous placez son œuvre sur une pub ou vous le signez chez un gros éditeur pour ses nouveaux projets)

Peut-on en vivre ?

Pour gagner correctement sa vie l’idéal c’est de gérer des artistes à fort potentiel économique et si possible plusieurs artistes pour que tu puisses avoir un fond de roulement selon l’actualité des uns et des autres.

A moins d’un gros coup de chance on ne manage pas forcément tout de suite des stars quand on débute, et d’ailleurs mieux vaut pratiquer avant plus modestement pour se perfectionner avant de s’attaquer à de gros calibres.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Un artiste a t-il le droit d'être blessé ou malade ?

Maintenant il y a d’autres cas de figures ce sont ceux qui deviennent  managers par opportunisme, du genre le conjoint, le meilleur ami, le frère, le père ou la mère d’un artiste qui s’improvisent manager quand l’artiste explose !

Et malheureusement ils n’ont pas forcément les compétences au moment où ils endossent ce rôle et sous-estiment le fait que c’est un métier.

Souvent ce choix se fait pour des raisons de confiance et de plaisir mais l’expérience montre que ce n’est pas une garantie car l’argent crée parfois de vrais conflits même avec des personnes très proches qui abusent justement de la confiance de l’artiste ou le plantent par manque de compétences.

Il existe cependant de beaux exemples de collaboration professionnelle avec des proches, comme Stromae et son manager Dimitri Borrey son meilleur ami manager dont c’est vraiment le métier, mais ça reste exceptionnel autant le dire!

Il y a plus de chance que la collaboration soit efficace et durable quand le manager professionnel devient l’ami de l’artiste plutôt que l’inverse : c’est plus rare que l’ami devienne un bon manager !

Pour en revenir à la question peut-on en vivre ?

Oui si tu arrives à imposer un travail de qualité qui est reconnu  progressivement par les artistes puis les autres professionnels du milieu à qui tu auras affaire et qui te permettra d’avoir des artistes de renom.

Maintenant tout dépend aussi de la niche musicale dans laquelle tu évolues et de son potentiel économique.

Comme tu t’en doutes le cachet d’une star du hip hop n’est pas le cachet d’une star du zouk ou du rock et de la variété française ou encore d’un Dj qui fait de la dance. Les montants varient énormément et un pourcentage de manager sur un cachet de 2000 e n’est pas le même qu’un pourcentage sur un cachet de 200 000 euros !

Et en tant que manager c’est plus facile de trouver des bons deals pour des artistes bankable à forte notoriété que pour des artistes en développement !

Maintenant attention certains courants musicaux sont plus éphémères que d’autres donc tout dépend si vous visez le long terme et la pérennité ou le one shot ?! Ce sont des stratégies différentes auxquelles vous devez réfléchir en amont.

Il faut aussi vivre avec les réalités de son époque et soyons clairs aujourd’hui l’univers musical en général est de plus en plus difficile. J’ai d’ailleurs écrit un article qui a énormément plu à ce propos :

Cliquez ici pour lire l’article “Tout ce qui tue nos artistes”

Aujourd’hui un manager doit plus que jamais surfer sur la tendance, s’adapter et se renouveler pour vivre de son métier.

Malheureusement de plus en plus de managers sont comme beaucoup d’artistes obligés aujourd’hui d’avoir une autre source de revenus pour continuer à exercer leur passion et survivre.

Donc bien souvent si ce n’est pas une réelle passion viscérale ils abandonnent.

Mais ça ce n’est pas juste une problématique qui touche les managers, le monde en général a changé et il n’y a plus de garantie dans aucun domaine même si vous avez fait de longues études.

Avant on te garantissait que si tu faisais de longues études difficiles tu avais la sécurité d’un job et que tu serais heureux dans ton job ta vie avec un gros salaire. Aujourd’hui ce paradigme a changé. On est dans une vie en mouvement et évolution perpétuelle dans laquelle de nos jours rares sont les personnes qui exercent un seul métier à vie !

Alors je ne vous dis ça pour vous faire déprimer, au contraire je vais même terminer sur une note positive, je dirai que tout est possible en terme de rémunération et qu’elle dépendra en grande partie des choix que vous ferez et de votre manière d’anticiper pour avoir toujours un tour d’avance sur les autres.

L’avantage d’être indépendant dans son business de manager c’est que vous êtes libre et flexible sur vos choix !

Donc il n’en tient qu’à vous d’être à l’écoute des besoins des gens, de vos artistes, pour avoir des nouvelles idées et vous renouveler.

Personnellement c’est dans cet état d’esprit que je suis et c’est le défi que j’essaye de relever chaque jour. C’est pour ça que je le partage avec vous pour que vous soyez des managers conscients !

Et dîtes-vous que même si le monde évolue une chose est sûre c’est qu’il y aura toujours des artistes et de la musique donc par conséquent il y aura toujours  besoin de managers!

Contrairement à d’autres secteurs d’activité l’intelligence artificielle ne remplacera jamais les artistes, les managers et tout ce qui nécessite de la créativité, de la matière grise et des qualités humaines.

Voilà j’espère avoir répondu clairement à votre question et que vous serez inspirés pour faire les bon choix afin de vivre heureux de votre métier de manager.

  • en complément de ce podcast vous êtes libre de recevoir gratuitement mon “Guide Évaluation de compétences et motivation manager” .
  • Si vous écoutez ce podcast sur Youtube vous pouvez vous abonner à ma chaîne en cliquant sur le bouton et la petite cloche à côté, ce qui vous permettra d’être informé de chaque nouveau podcast ou vidéo sur le management d’artistes.
  • Si vous m’écoutez sur iTunes n’hésitez pas à donner une note avec les petites étoiles
  • Et enfin si vous m’écoutez depuis mon blog n’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu

Je vous dis à la semaine pour répondre à une nouvelle question et n’oubliez pas

on grandit ensemble

 

 

 

Cliquez sur “Play” pour l’écouter ou faites un clic droit ici puis cliquez sur télécharger pour le recevoir directement sur votre appareil (par exemple pour l’écouter librement sur votre smartphone)

Pour télécharger le mp3, cliquez sur “download” juste au dessous

 

Merci d'avance pour le partage de cet article !
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *