TANYA ST VAL

 

Il n’est plus besoin de présenter Tanya St VAL!
Sa musique riche et variée qui mêle avec bonheur les influences et les styles, les rythmes et les mélodies la caractérise.
Au fil de sa carrière la chanteuse Guadeloupéenne est devenue une véritable ambassadrice internationale de la musique caribéenne.
Elle signe dans ses débuts chez Mercury et sort « Tropical » qui sera classé au Hit Parade pendant 14 semaines. Les plus grands noms de la chanson française s’intéressent à elle. Michel Sardou lui propose d’assurer sa première partie à l’Olympia. Johnny Halliday l’embarque en tournée européenne pour interpréter, en duo, « Love Affair »
Très impliquée dans la composition, la réalisation de ses chansons et albums Tanya St VAL est à la tête de son propre label, Netty Prod, depuis le début des années 2000.
Aujourd’hui Tanya St VAL compte plus d’une quinzaine d’albums enregistrés.
Mais c’est surtout sur scêne que l’émotion de ses interprétations prend toute sa dimension.
Du festival de Ste lucie, festival de Jazz de Guadeloupe au Festival de Maputo en passant par l’Atrium de Fort de France, Sob’s à New York ou encore le Zénith de Paris, la salle mytique de l’Olympia qu’elle a rempli à trois reprises tout comme le Casino de Paris, pour ne citer qu’eux… Tanya continue de ravir et d’enchanter son public partout dans le monde.
Tanya se plait à arpenter, fusioner des courants musicaux originaux de la Caraibe avec sa POP CARIBEENE aux influences Jazzy
C’est précisément ce mélange de genres qu’elle nous offre sur son album « VOYAGE » sorti en décembre 2016 avec un volet « Soleil » aux consonnances zouk, et un volet « Lune » aux couleurs pop caribéenne.
C’est précisément cette ouverture musicale propre à Tanya St VAL qui fait d’elle cette ambassadrice si incontournable de la culture caribéenne !

CLIP “ARETE” :

CLIP “DOUDOU PA PE” :

CLIP “DOUCINE” FEAT VICTOR Ô :

LIVE A L’AROBASE :

NASYON KREYOL LIVE CAFE DE LA DANSE :

TANYA ST VAL A NEW YORK :

TANYA ST VAL AU CAP VERT :

TANYA ST VAL EN CONCERT A L’ENCRE EN GUYANE :

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •